Charles Aznavour

Paris Au Mois D'août

Charles Aznavour

Balayé par septembreNotre amour d'un étéTristement se démembreEt se meurt au passéJ'avais beau m'y attendreMon cœur vide de toutRessemble à s'y méprendreA Paris au mois d'aoûtDe larmes et de riresEtait fait notre amourQui redoutant le pireVivait au jour le jourChaque rue, chaque pierreSemblaient n'être qu'à nousNous étions seuls sur terreA Paris au mois d'aoûtPour te dire je t'aimeAussi loin que tu soisUne part de moi-mêmeReste accrochée à toiEt l'autre solitaireRecherche de partoutL'aveuglante lumièreDe Paris au mois d'aoûtDieu fasse que mon rêveDe retrouver un peuDu mois d'août sur tes lèvresDe Paris dans tes yeuxPrenne forme et relanceNotre amour un peu fouPour que tout recommenceA Paris au mois d'août
publicidade