foto

Quoique

Patrick Bruel

Bon d'accord, excuse-moi, j' dirai plus tout c' que j' pense...quoique.Tes amis sont sympas, y avait vachement d'ambiance... quoique.Au fond du canapé, j'ai pas vu l' temps passer... quoique.Quand tu m'as réveillé, j'ai failli m'excuser... quoique.Ça m'a rassuré d' voir que j'étais le dernier.Ça f'sait autant d' bonsoirs en moins à grimacer.Leurs p'tits jeux d' société m'ont beaucoup amusé.Tout l' monde peut y jouer, les règles sont pas compliquées."Il paraît que... juste entre nous... de sourcesûre... ne l' répète pas... je m' suis laissédire..."Allez ce soir on balance... sur tout c' qui bouge... que lesténors du silenceNous poussent une p'tite éloquence, jusqu'au prochain feu rouge.Allez ce soir on balance... à boulets rouges... la victime est envacances.Quand vient l' tour d' la défense, pas un p'tit doigt ne bouge.Non franchement, j' regrette pas, j'ai appris des tas d'choses... quoique.Toujours intéressant d' savoir c' que les gens pensent...quoique.Juste quelques rumeurs, au fond personne n'en meurt... quoique.Quand vient l'heure du café, faut du sucre à casser... casser dusuuuucre,Car depuis l'interphone, les concierges ont bien changé.Elles cirent plus l'escalier, elles font briller lesdînersMais ça n' m'étonnerait pas que sifflent mes tympansLa prochaine fois que j'aurai juste le tort d'être absent.Jure-moi seulement que certains soirs dans l' feu d' l'action,une fois lancé,J' ressemble pas trop à ça...Quand moi aussi je balance... sur tout c' qui bouge... pasvraiment par malfaisance,Pour régaler l'assistance... pour qu'on m' resserve du vinrouge,Un gorgeon de médisance... sans qu' le p'tit doigt ne bouge...pour la bouffée de puissanceQui te vient quand la jactance fusille mieux qu'un garde rouge.Allez ce soir on balance... sur tout c' qui bouge.Allez ce soir on balance... les arbitres de l'élégance.Sortiront pas l' carton rouge... allez ce soir on balance,On balance... on balance... sur tout c' qui bouge... Quoique !
publicidade