foto

Pour La Vie (Live)

Patrick Bruel

On est partis c'était fin juinOn s'est embrassé serré la mainUn pour tous et tous pour unEt puis chacun a pris son trainOn avait tous aussi peurOn s'est juré la main sur l'cœurQu'on s'reverrait avant dix ansOn s'est revus et maintenantDe temps en temps on s'inviteMême si souvent on s'éviteOn s'dit bien sûr j'm'en souviensMais on s'rappelle de moins en moinsÇa nous a pas rendus amersOn sait bien qu'on peut rien n'y faireC'est la vie, c'est la vie,C'est la vie qui nous changeEt qui dérangeToutes nos grandes idées sur toutC'est la vie, c'est la vie,C'est la vie qui décideQui nous file des ridesAu coin des yeux et du cœurA quoi ça sert d'aller contreOn perd son tempsEt quand on r'garde nos montresTout à coup on comprendY 'en a qui ont fait des enfantsY 'en a d'autres qui ont dit j'attendsOn a tous aimé les femmesOn s'est tous trouvés du charmeOn est tous devenus quelqu'unDans son quartier ou plus loinBien sûr on s'est perdus de vueMais on n'appelle pas ça perduOn s'est traités de tous les nomsOn s'est tombés dans les brasOn n'a pas osé dire nonOn a dit oui quand fallait pasÇa nous a pas empêchésDe continuer à s'aimerPour la vie, pour la viePour la vie qui nous changeEt qui dérangeToutes nos p'tites idées sur toutPour la vie, pour la vie,Pour la vie qui décideQui nous file des ridesAu coin des yeux et du cœurPas besoin de faire semblantÇa sert à rienChaque jour qui passe on apprendQu'on peut jouer sans être comédienA quoi ça sert d'aller contreÇa sert à rienChaque jour qui passe on apprendQu'on suit tous le même chemin
publicidade